Les femmes d'AfriqueInterviews

Sandrine AYIFODOU

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je suis Sandrine AYIFODOU, juriste de formation, donc, titulaire d’un master en droit des affaires banque et assurances. Je suis également lauréate de la première promotion du programme PEFA : Programme d’Excellence des Femmes en Afrique. Il s’agit d’un programme lancé par le gouvernement marrainé par le premier ministre visant à former les jeunes filles sur des compétences professionnelle (consulting et entreprenariat) et des soft skills tels que le leadership.

Je suis née le 02 avril 1998. J’ai perdu mon père à 5ans et donc j’ai été élevée par ma mère à qui je fais un coucou en passant. J’ai eu mon baccalauréat scientifique en 2014 au lycée du 2 février à Lomé à 16 ans, ensuite je me suis inscrite en première année de droit à l’université de Lomé, avant de poursuivre à l’institut supérieur de droit et d’interprétariat à Lomé ou j’ai eu ma licence en 2019 puis mon master deux ans plus tard en 2019.

A côté de ce parcours estudiantin, je gère la boutique de ma mère, un pressing avec 7 employés où je travaillais même à mes heures creuses. Je suis également entrepreneure à petite échelle car je fais des accessoires en perles (bracelets et colliers).

2- Et votre vie professionnelle

Etant juriste, j’ai bien évidemment de l’expérience dans le domaine juridique, mais pas que, car j’ai eu à travailler dans le domaine commercial dans la gestion du Service après-vente de certaines sociétés. Et j’étais également à Ecobank Togo où j’ai fait 3 mois dans le département bancassurance. En dehors de ces activités, j’ai eu l’opportunité, grâce au PEFA d’être analyste junior sur des problématiques de certaines sociétés, à l’instar d’Africube et bien d’autres.

Lire aussi :   Naïma Ichou

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai toujours pensé que je ferais du droit. Parce que mon père paix à son âme était avocat, donc je voulais suivre les pas de papa. Mais mes perspectives ont changé quand j’ai vu les différentes opportunités dont regorgeait le droit. Donc après ma licence en droit des affaires je me suis spécialisée en droit banque et assurance parce que c’est un domaine qui me passionne énormément, en dehors des professions judiciaires.

4- Quels sont vos projets à venir

Pour les projets d’avenir, il faut avouer que j’en ai plusieurs.
Je les structurerais en deux parties : le coté professionnel et celui personnel.
Du coté professionnel ; je continue mon petit bout de chemin avec pour objectif de
travailler en tant que responsable juridique d’une banque (dont je tairai le nom haha)

et bien sûr continuer en tant qu’analyste consultante sur les projets pour les sociétés mais en freelance.
Du coté personnel, je suis orpheline de père et cela m’a bcp marqué d’où d’ailleurs j’ai milité dans plusieurs associations en vue de donner aux enfants orphelins de la joie et de l’amour parce que je sais ce que ça fait d’avoir un parent voire les deux en moins. Donc j’ai pour objectif de créer un orphelinat tout en travaillant avec diverses associations dans le seul but de réduire les enfants de rue. Tout cela en développant au jour le jour notre activité personnelle : le pressing.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Je dirai deux principalement :

Le décès de mon père en 2003. A l’époque c’était le père de famille donc il rapportait
de l’argent, de l’amour, c’était le ciment de la famille comme j’aime le dire. Donc on a dû changer de train de vie, on a déménagé pour une plus petite concession, entre maman qui devait joindre les deux bouts pour subvenir à mes besoins et aux siens. C’était compliqué et je crois que c’étaient les périodes les plus difficiles de notre vie. C’était compliqué, très jeune j’ai dû apprendre à être responsable et à ne compter sur personne. C’était assez difficile.

Le deuxième évènement un peu plus joyeux, je dirais c’est le PEFA en 2021. Mon entrée dans ce programme était assez inattendue, vu le nombre ayant postulé (plus de 2000) et les méthodes de sélection. Tu te retrouves parmi 60 filles sélectionnées, c’est un sentiment indescriptible, qui se décuple chaque jour vu ce que j’ai appris, la transformation que j’ai expérimentée.

Lire aussi :   Mehessanawe Prudence LORKA

6- Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Toujours croire en elles, Toujours bien s’entourer, se bâtir un réseau, se former et surtout oser, oser tout, j’ai osé poursuivre mes études, j’ai osé le PEFA, j’ai osé prendre des risques utiles, et ne surtout pas s’arrêter à l’échec car il fait partie du chemin de la réussite.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Togo

Aujourd’hui le Togo est devant, avec près de 70% de proportion de femmes dirigeantes, cadres, ou accédant à des postes de responsabilité, selon une analyse publiée par le portail en ligne de statistiques Statista. Il faut dire que même si la place de la femme lambda reste encore précaire, cela s’améliore énormément ces dernières décennies avec des initiatives mises en place pour l’inclusion de cette dernière, telles que le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) et d’autres programmes. Nous espérons que dans les années à venir révèlerons plus de femme et elles seront plus épanouies sur tous les plans.

8- Votre avis sur le site

Je pense que c’est une bonne initiative, qui permet de mettre en lumière toutes ces femmes qui inspirent mais qui restent dans l’ombre. J’espère que l’occasion sera donnée à d’autres filles ou femmes comme moi de dire et de donner leurs avis sur ce qu’elles ont accompli afin d’inspirer les générations suivantes

9- Dernier mot ?

Merci pour m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer. J’espère que d’autres femmes comme moi en bénéficieront et pourront parler des problématiques qui leur tiennent à cœur. Merci à toute l’équipe.

Lire aussi :   Florence TABLENANDJALI

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mars 2023

Pack Lmf

Articles similaires

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page