Les femmes d'AfriqueInterviews

Oulfa Sennani

Pack Lmf Pack Basic

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités :

Bonjour, Oulfa Sennani, j’ai grandi à Casablanca, je suis mariée, mère de deux enfants et je réside actuellement à Rabat. J’ai été diplômée en France d’une double formation en finance d’entreprise et en sciences sociales.
Je travaille depuis plusieurs années dans l’aide internationale pour contribuer, modestement, à un monde meilleur, lequel devra faire preuve de beaucoup de résilience et d’abnégation pour contrer les chocs des prochaines décennies.
Je suis passionnée par les enjeux de transition territoriale dans toutes leurs dimensions, économique, environnementale, sociale et culturelle, notamment autour de projets qui font sens pour les populations locales et créent un impact réel sur leur quotidien. Ces projets peuvent être de toute nature dès lors qu’ils améliorent les conditions de vie des gens et font rayonner leurs territoires en créant des richesses et des emplois et en valorisant leur patrimoine immatériel.

Je suis aussi membre d’associations qui œuvrent pour le renforcement du rôle des femmes et des jeunes dans notre société et incarnent les valeurs de la solidarité et de l’équité.

– Et votre vie professionnelle :

J’interviens depuis près de 15 années dans la déclinaison opérationnelle des politiques publiques et la mise en œuvre de projets structurants pour le développement socio-économique du Maroc. Au fil des années, je me suis spécialisée dans l’aménagement du territoire, en accompagnant les acteurs publics sur des sujets de planification urbaine et de gouvernance territoriale mais aussi sur des expérimentations à petite échelle telles que l’éducation à la citoyenneté par la pratique sportive ou encore l’autonomisation des femmes rurales par le développement d’une économie locale solidaire. Fin 2022, je saute le pas de l’entreprenariat et ma mission professionnelle se transforme en projet de vie, afin de consacrer toute mon expertise au service de l’impact dans les territoires et de relever un défi qui, hélas, relève encore de l’utopie : Comment garantir une mise en œuvre intégrant les notions d’efficience, de mesurabilité et de capitalisation.

Lire aussi :   Gyvine Marie Hortensia ANDRIAMANALINTSOA

– Et pourquoi ce secteur d’activité :

L’humanitaire et l’aide au développement se sont toujours imposés à moi comme une évidence. Le monde évolue très vite et la nécessité d’une réponse immédiate aux besoins des populations devient de plus en plus prégnante, d’autant que les territoires s’affirment désormais comme des catalyseurs capables d’adresser des solutions adaptées à leurs propres spécificités.

– Quels sont vos projets à venir :

Le Maroc établit depuis plusieurs décennies des stratégies sectorielles et fournit un effort exceptionnel d‘investissement public et parapublic pour soutenir ses réformes. Pourtant, la réalisation se heurte souvent à des difficultés d’ordre technique et humain, par manque d’anticipation et de coordination. Elle est souvent laissée pour compte au profit des seules stratégies. Ce n’est pas tant un déficit de ressources financières mais plutôt de compétences qui entrave la réussite des chantiers de développement. Tout au long de la vie d’un projet, il est essentiel de fédérer toutes les parties prenantes autour d’un objectif commun et d’engager leurs responsabilités.

Je voudrais à ce titre créer une passerelle entre bailleurs de fonds, société civile et décideurs politiques afin de maximiser l’impact des projets territoriaux, à travers l’expertise et la capitalisation. Il s’agit d’assurer dès la conception des projets une harmonisation des visions à laquelle tous les acteurs concernés doivent se référer pour obtenir des résultats tangibles.

Mon rêve est que nous puissions démontrer à la communauté internationale que nous ne savons pas dessiner que des stratégies mais aussi des projets durables et impactants.

– Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Au tout début de ma carrière professionnelle, j’ai été confrontée à un dilemme que plusieurs d’entre nous ont vécu : revenir au Maroc ou vivre d’abord une expérience en France pour mieux préparer mon insertion dans le marché du travail marocain. Ce n’était finalement ni l’un ni l’autre, j’avais un autre plan 😊 Je sentais qu’il était temps pour moi de réaliser un projet qui me tenait tant à cœur depuis de nombreuses années. Je suis donc partie en Indonésie pour une année dans l’optique de contribuer auprès des Nations Unies à la reconstruction des zones touchées par le Tsunami de 2004. Ce fut incontestablement l’expérience la plus marquante tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, me confortant dans l’idée que l’on peut tout à fait concilier ses valeurs avec sa mission professionnelle.
Aujourd’hui encore, je vis un moment particulier grâce à cette expérience entrepreneuriale qui m’incite dans un cheminement introspectif à mûrir davantage mes convictions et ma volonté à faciliter les synergies entre les acteurs du développement.

Lire aussi :   Maria Naciri

– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir :

Fiez-vous à votre intuition et accomplissez-vous avec humilité et bienveillance. Améliorez continuellement vos performances en conjuguant formation et expérience du terrain, ce n’est qu’au plus proche de l’action que l’on parvient à se comprendre et à comprendre les autres.

– Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Il y a une prise de conscience collective sur l’importance de promouvoir le leadership féminin. Nous avons une panoplie d’initiatives en faveur de l’empowerment des femmes et le renforcement de leur rôle dans l’économie marocaine. Pour autant, nous ne sommes pas encore arrivés à pleinement matérialiser cette ambition par des indicateurs mesurables.
Je pense aussi qu’il y a un rééquilibrage à opérer en faveur des femmes rurales qui n’ont malheureusement que peu d’espaces pour porter leur voix et révéler leur potentiel.

– Votre avis sur le site

Je trouve que c’est une excellente initiative que de partager son expérience avec autrui pour s’enrichir mutuellement et porter un regard croisé sur sa perception de la quête de sens et de la réussite. Je félicite lemondeféminin.com pour son engagement.

– Dernier mot

« Beaucoup de chemins mènent à la réussite, mais un seul mène immanquablement à l’échec, celui qui consiste à tenter de plaire à tout le monde »
Benjamin Franklin

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Mai 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page