Interviews

Lamiaa AZIM

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Je m’appelle Lamiaa AZIM, j’ai 20 ans. Je suis étudiante-passionnée par le domaine du droit et je suis également membre de la clinique de droit de Casablanca.

2- Et votre vie professionnelle

Ayant toujours eu une certaine curiosité et envie de découvrir de plus près l’aspect pratique du domaine juridique, je suis actuellement juriste stagiaire dans un cabinet d’avocats spécialisés en droit des affaires. En effet, c’est grâce à cette première expérience professionnelle, qui marque mes premiers pas dans le domaine professionnel, que je commence à me forger un regard éclairé et concret sur le parcours que je souhaite poursuivre, et aiguiller, par conséquent, mon choix de carrière.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Après avoir obtenu mon baccalauréat en sciences physique et chimie, j’ai décidé de m’orienter vers le domaine du droit vu que c’est un domaine que je trouvais passionnant et intéressant depuis très jeune. Après avoir effectué plusieurs recherches et échangé avec des amis qui excellaient dans ce domaine et que je salue d’ailleurs par cette occasion vu qu’ils ont énormément contribué dans ce choix de carrière, j’étais donc encore plus convaincue que c’était un domaine fait pour moi. En effet, nul ne peut nier que le droit, par la complémentarité et la pluralité des matières qu’il permet d’étudier, offre de nombreuses opportunités professionnelles (juge, enseignant, avocat, notaire…), et les études de droit sont d’elles-mêmes variées. Bien plus, les études de droit permettent de mieux comprendre le fonctionnement de la société et de mieux agir pour contribuer à son tour au développement de son pays. En plus de l’acquisition de connaissances juridiques, les études de droit m’ont appris également une méthode d’analyse et de raisonnement, ainsi que le développement d’un esprit critique pour parvenir aux solutions possibles et raisonnables.

Lire aussi :   Najat Maalla M’jid

4– Quels sont vos projets à venir ?

Comme je viens de réussir ma deuxième année en droit, l’année prochaine j’aurai, donc, officiellement ma licence en droit, ce qui marquera le début d’un parcours qui sera, sans aucun doute très riche en apprentissage et en expériences.

Par ailleurs et comme mentionné auparavant, je suis membre clinicienne de la clinique de droit de Casablanca. Pour vous expliquer brièvement de quoi il s’agit : notre clinique de droit consiste dans des programmes pédagogiques dans lesquels les étudiants cliniciens, futur praticiens, mettent en pratique leurs connaissances théoriques en travaillant sur la résolution de cas pratiques concrets et réels, sous la supervision de « professeurs cliniciens », et ce, en étant en contact continu avec des organismes susceptibles de nous transmettre des cas pratiques pour avis juridique.

Actuellement, en tant qu’équipe composée de cliniciens, que je salue énormément pour leurs efforts et leur engagement, nous travaillons sur un projet qui nous tient énormément à cœur et qui sera sans aucun doute d’une très grande utilité. Il s’agit d’un projet de podcast juridique qui réunira plusieurs intervenants avec pour objectif d’échanger et de partager des informations tantôt juridiques tantôt judiciaires qui sont axées sur les droits humains afin de sensibiliser les auditeurs et auditrices de leurs droits ainsi que leurs obligations. Donc, ce projet a deux objectifs majeurs qui sont tout d’abord la sensibilisation et également la promotion des droits humains.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Sincèrement, Je ne pourrai pas dire qu’il existe des événements précis ayant marqué ma vie. Tout ce que je pourrai dire dans ce sens c’est que tous les petits détails, les personnes que j’ai pu croiser, ainsi que tous les moments de haut et de bas que j’ai pu vivre, ont fait de moi la personne que je suis actuellement et dont je suis fière. Je suis, aussi, très reconnaissante envers toutes les personnes qui m’ont inspiré, soutenu et encouragé depuis toujours, de là l’importance d’avoir un environnement sain et de choisir soigneusement son entourage selon ses propres ambitions dans la vie, afin de devenir la personne qu’on aspire à être

Lire aussi :   Nora BERRADY

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Suivez votre voix intérieure et osez aller au-delà de vos limites, malgré toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer parce que je vous avoue que réaliser vos rêves ne sera pas facile, mais ce n’est pas non plus impossible, et dites-vous toujours que si d’autres l’ont fait vous aussi vous pourrez y parvenir parce que vous en êtes capables. Fixez-vous des buts atteignables et logiques car l’objectif c’est d’avoir un mindset où vous avez déjà entamé une partie de votre objectif. Dites-vous qu’à force de travailler et de persévérer, il n’y aura plus de limites.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

Certes, Les indicateurs montrent des avancées encourageantes et des acquis importants en matière de promotion des droits des femmes dans plusieurs pays notamment le Maroc. Mais cela reste insuffisant vu que les femmes subissent toujours des violations graves de leurs droits fondamentaux, ce qui nécessite un travail de fond auprès des acteurs concernés et une mobilisation de tous les acteurs de la société afin de changer les mentalités et de faire évoluer les droits des femmes correctement et aussi rapidement que possible.

8– Dernier mot ?

Je vous remercie pour l’invitation, et j’aimerai bien clôturer par cette célèbre citation de Martin Luther King : « SI VOUS POUVEZ LE RÊVER, VOUS POUVEZ LE FAIRE ».

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juillet 2022

Pack Lmf

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page