Les femmes d'AfriqueInterviews

Aminata Ndiaye NIANG

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités :

Je m’appelle Aminata Ndiaye NIANG, de nationalité sénégalaise. Je suis mariée, mère de deux enfants. Je suis titulaire d’un Master 2 en communication d’entreprise et occupe actuellement le poste de Responsable de communication d’une ONG de la place. Ayant eu un papa diplomate, j’ai beaucoup voyagé dans fon enfance ; ce qui m’a permis d’avoir acquis une capacité d’adaptation qui fais que je m’insère facilement et m’adapte à l’environnement qui m’entoure. Je fais aussi de la consultance en matière de communication institutionnelle et événementielle avec des partenaires nationaux et internationaux.

2- Et votre vie professionnelle

J’ai commencé à travailler à 21 ans, tout juste après ma licence en Management, comme assistante de direction. Ayant envie de changer les choses, j’ai payé avec mon salaire d’assistante un Master en Communication qui m’a permis d’évoluer dans ma carrière. J’ai une expérience professionnelle de 13 ans en tout. J’ai fait 12 ans une très grande structure de promotion des investissements de la place et depuis 1 an je suis dans le secteur des ONG que j’apprécie beaucoup.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

La communication me passionne depuis toute petite. Je suis fière aujourd’hui de dire que j’ai pu réaliser mon rêve d’enfance qui était de travailler dans la communication d’entreprise.

4– Quels sont vos projets à venir ?

Mes projets sont d’apporter ma pierre à l’édifice dans la construction de mon pays, de participer au développement de notre Sénégal de par mon expérience. Professionnellement, j’espère également occuper plus de responsabilités pour former et partager mon expérience avec les plus jeunes.

Lire aussi :   Oumou Khairy THIAM

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Le décès de mon père (en 2021) a sonné comme un déclic dans ma vie. En effet, je travaillais dans une structure depuis plus de 10 ans et je ne sentais pas que mon travail était mis en valeur ou apprécié à sa juste valeur.

Lorsque j’ai perdu mon père, je me suis dit que la vie était trop courte pour ne pas être la vivre pleinement, ce qui inclus également le coté professionnel. Alors, j’ai décidé de changer de travail, je me suis fixé un délai et avant qu’il n’arrive, j’étais partie avec l’aide du Bon Dieu ; ce qui m’amène à confirmer ma citation préférée « Là où se trouve une volonté, il existe un chemin ».

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Il faut être forte lorsqu’on est une femme dans le milieu professionnel. Ce n’est pas facile de concilier sa vie d’épouse, de mère et de cadre avec des responsabilités. Il faut beaucoup de détermination, de résilience et d’endurance. Je pense aussi que les femmes devraient être plus solidaires entre elles dans le milieu professionnel car j’ai moi-même été victimes de beaucoup de coups bas venants de mes collègues femmes. Mais aujourd’hui, je peux dire que tout cela m’a rendue plus forte et que je suis fière de la femme que je vois devant mon miroir.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Sénégal

Les femmes sénégalaises sont des femmes fortes de valeur. Nos mères, grand-mères, sœurs, amies…sont de vraies guerrières dans leur secteur d’activité. C’est pour cela que je pense qu’il faudrait plus d’accompagnement pour plus d’autonomie financière pour elles car tout ce qu’elles ont retournent dans leur foyer. Aider une femme, c’est aider la société dans son ensemble.

Lire aussi :   Ndeye Soukeynatou Diop

8– Votre avis sur le site ?

C’est un site intéressant qui est dans la promotion des femmes, ce dont le monde dans lequel nous vivons a vraiment besoin.

9– Dernier mot ?

Merci de vous être intéressés à ma modeste personne et à mon expérience qui j’espère apportera un plus à vos lecteurs.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour Madame Niang,
    Je te dis tout simplement de continuer sur cette lancée, tu iras loin inchalah.
    Aussi t’as oublié de mentionner que t’étais notre trésorière du “Team LGD”.
    Bonne continuation très chère.

    Demba Ly

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page