Interviews

Émilie RASOANINDRINA

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités.

Bonjour aux internautes qui suivent ce site, moi c’est Émilie RASOANINDRINA, jeune leader entreprenante de Madagascar, ingénieur en Informatique et diplômé d’un master en gestion. Je suis passionnée de la technologie, de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’autonomisation des jeunes.

Activiste de l’environnement, je suis entrepreneure dans le domaine de la gestion des déchets.

Membre de plusieurs associations et de réseaux internationaux de jeunes leaders, cette année j’occupe le poste de Vice-présidente Locale 2022 de la JCI IARIVO – Organisation Locale Membre de la Jeune Chambre Internationale de Madagascar ; je suis nommée Présidente du Comité d’Organisation pays du Camp des Programmes de Leadership Africain (PCO -Madagascar CPLA 2022) par Ghiyada Africa Togo.

2- Et votre vie professionnelle

A ce jour, je cumule neuf ans d’expérience dans le secteur non lucratif en tant que salarié dans l’administration, les finances et la comptabilité des ONGs humanitaires, et en tant que bénévole dans la gestion des projets communautaires, la formation, l’organisation de camp de leadership et le sponsoring et partenariat.

En 2021, je suis devenu la fondatrice et CEO de HOPE Services, une entreprise de revalorisation des déchets, qui offre un service de collecte de déchets auprès des particuliers et établissements publics et privés et un service de vente de déchets recyclable pour un approvisionnement sans rupture en matières premières de recyclage pour les entreprises et industries de recyclage locales et nationales.

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

J’ai choisi de m’investir dans le secteur de la gestion des déchets parce que je suis consciente du changement climatique actuel et que grâce à mon entreprise qui est HOPE Services je pourrai contribuer dans la mise en place d’une solution durable face aux problèmes d’insalubrité dans les rues et de la pollution de l’air dans mon pays. Tout en contribuant dans l’implémentation des objectifs de développement durables #3 – Bonne santé et bien-être, #8 – Travail décent et croissance économique, #11- Villes et communautés durables et #13 – Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

Lire aussi :   Imen Mehrez

4– Quels sont vos projets à venir ?

Pour l’avenir, dans le court terme, avec l’Ubuntu United Nations, un réseau international de jeunes leaders servants dans lequel j’en fait partie, nous nous projetons de mettre en place une Académie de Leaders Ubuntu (ULA) dans mon pays afin de propager l’esprit Ubuntu et de créer des leaders servants dans le monde en mutation auquel nous vivons actuellement.

Sur le plan associatif, Je me prépare déjà pour mon mandat en 2024 de Présidente Locale de la JCI IARIVO – Organisation Locale Membre de la JCI Madagascar.

Dans le long terme, sur le plan professionnel, j’ai comme vision de faire de mon entreprise HOPE Services d’être l’acteur le plus investi dans la revalorisation des déchets à Madagascar.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

Le moment qui a changé ma vie est le jour où j’ai fait connaissance de la signification de la valeur « Servir ». Une valeur sur laquelle je me base depuis toujours dont je n’ai pas été consciente de son importance mais grâce à la cinquième ligne du credo de la Jeune Chambre International qui est ” Je crois que servir l’humanité constitue l’œuvre la plus noble d’une vie ” j’ai eu une bonne raison de mon existence dans ce monde et d’être un leader servant.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Ce que je conseil c’est trois choses

  • Oser saisir les opportunités pour se lancer dans ce qui vous passionne dans la vie
  • Être un leader servant qui sert et partage sans toujours attendre en retour
  • S’entourer des bonnes personnes qui peuvent vous propulser vers le succès grâce au réseautage.
Lire aussi :   Rasoamampionona Lizia

7- Votre avis sur la situation de la femme à Madagascar.

Actuellement dans mon pays, les femmes ont de plus en plus de place dans le domaine de l’entrepreneuriat dans lequel je me baigne. C’est une bonne chose pour le développement sur le plan personnel que professionnel parce que les femmes ont cette énergie féminine qui leurs permettent de tout faire à la fois et d’être plus investies dans tout ce qu’elles font. Un aspect très important pour le développement de Madagascar.

8– Votre avis sur le site ?

Pour moi ce site est une source d’inspiration pour les femmes du monde entier qui veulent réussir dans leurs vies personnelles et professionnelles afin de devenir les leaders d’aujourd’hui. En autre ce site promu les femmes venant du quatre coins du globe grâce à leurs témoignages et à leurs biographies.

9– Dernier mot ?

Je termine mon intervention avec les mots de Martin Luther King « Nous avons besoins de leaders qui ne sont pas amoureux de l’argent, mais de la justice. Qui ne sont pas amoureux de la publicité, mais de l’humanité »

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Juin 2022

Pack Lmf

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page