Les femmes d'AfriqueInterviews

Ghita Slaoui

Pack Lmf Pack Basic

1- Pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités ?

Ghita Slaoui, je suis diplômée en télécommunication de Telecom Lille – IMT Nord Europe (école nationale supérieure des Mines-Télécom). J’ai acquis plus de 11 ans d’expérience en tant que consultante en cybersécurité et en conduite de changement en France et au Maroc. Mon parcours m’a amené à travailler chez Advens et DXC Technology en France, puis chez Formind AME à Casablanca, où j’ai contribué à la création et au développement de l’entité marocaine du groupe.

En 2022, j’ai lancé la page LinkedIn « CybeRecruits » pour metre en relations les professionnels de la cybersécurité en Afrique. Cete initiative m’a permis de rencontrer des experts passionnés et compétents, et de partager des connaissances avec une communauté engagée pour la cybersécurité en Afrique. Les rencontres que j’ai faites grâce à CybeRecruits m’ont apporté énormément sur le plan professionnel et personnel, et je suis reconnaissante de pouvoir continuer à apprendre de ces professionnels talentueux et inspirants.
Durant la même année, j’ai coconstruit un écosystème féminin africain pour promouvoir l’égalité des sexes dans le domaine de la cybersécurité et la sensibilisation des jeunes générations aux enjeux de la sécurité des données. Je suis également cofondatrice et présidente de l’association Women For Cyber Africa dont le principal objectif est de renforcer la présence des femmes africaines dans le domaine de la cybersécurité et de promouvoir leur participation dans les prises de décision stratégiques.

2- Et votre vie professionnelle ?

J’occupe actuellement le poste de Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) de la Société Générale Côte d’Ivoire. Cete fonction me permet de découvrir les enjeux spécifiques à l’Afrique en matière de sécurité numérique dans un contexte de groupe de dimension internationale.

Il y a peu de temps, mon équipe et moi avons rejoint TNP Maroc, filiale du Groupe français TNP Consultants. J’ai été nommée à la tête de la division cybersécurité et data protection pour l’Afrique au sein du cabinet TNP. C’est une nouvelle aventure et un nouveau défi que j’aborde avec beaucoup d’enthousiasme.

Lire aussi :   Malak Tazi

3- Et pourquoi ce secteur d’activité ?

J’ai choisi le secteur de la cybersécurité car je trouve que c’est un domaine en constante évolution, qui requiert des compétences techniques pointues, mais aussi de la créativité et une capacité d’adaptation aux nouveaux défis. De plus, la sécurité des systèmes d’information est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises, les gouvernements et les citoyens du monde entier. Contribuer à la protection des données et des infrastructures numériques est donc un enjeu crucial, qui a un impact direct sur la vie de millions de personnes. C’est donc avec fierté et engagement que je travaille dans ce domaine depuis plus de 11 ans, et que je continue de m’investir dans des projets visant à promouvoir la cybersécurité et la sensibilisation aux risques numériques en Afrique

4- Quels sont vos projets à venir ?

Mon engagement pour la promotion de la participation des femmes africaines dans le domaine de la cybersécurité est une priorité pour moi. Ainsi, je compte poursuivre mon investissement dans le développement de Women For Cyber Africa et encourager activement la participation des femmes africaines dans ce domaine passionnant. Je suis convaincue que la diversité est un atout précieux pour la cybersécurité, et je suis fière de contribuer à cet objectif important.

J’aimerais également continuer à partager mes connaissances et mes expériences avec la communauté de la cybersécurité en Afrique et au-delà, notamment à travers des conférences et des formations.
Enfin, je suis très enthousiaste à l’idée de travailler avec TNP pour renforcer notre présence sur le marché africain de la cybersécurité et de data protection.

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie ?

En 2021, j’ai participé au rallye organisé par l’association Baoubate Fes, présidée par Mme Leila Benis, et ce fut une expérience incroyable à plusieurs niveaux. J’ai non seulement vécu une aventure hors du commun, mais j’ai aussi eu la chance de rencontrer des femmes exceptionnelles. Elles m’ont apporté un soutien sans faille et m’ont prodigué de précieux conseils pour mes projets d’entrepreneuriat. Leur accompagnement a été décisif lorsque j’ai pris la décision de me lancer dans une nouvelle étape de ma carrière et de ma vie personnelle. Cette rencontre a véritablement été un tournant pour moi, et je suis reconnaissante envers ces femmes inspirantes qui ont croisé ma route.

Lire aussi :   Ornella Marlène KUADJOVI

6- Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Mon conseil pour les femmes qui veulent réussir est de ne jamais sous-estimer leur potentiel et de poursuivre leurs objectifs avec persévérance. Il est important de chercher des mentors et de s’entourer

de personnes positives et bienveillantes qui peuvent offrir des conseils et un soutien. Il est également essentiel de continuer à apprendre et à se développer professionnellement, en étant à l’affût des opportunités de formation et de développement.

7- Votre avis sur la situation de la femme au Maroc

La situation de la femme au Maroc a connu des améliorations au fil des années, mais il reste encore beaucoup à faire en termes d’égalité des sexes. Bien que de nombreuses femmes marocaines aient réussi à briser les stéréotypes et à accéder à des positions de pouvoir, l’accès à l’éducation et à l’emploi reste inégal pour de nombreuses femmes, en particulier celles des zones rurales et des milieux défavorisés.

Cependant, je suis encouragée de constater que la société marocaine prend de plus en plus conscience de l’importance de l’autonomisation des femmes et de leur rôle clé dans le développement du pays. Le gouvernement marocain a mis en place des politiques et des initiatives pour promouvoir l’égalité des sexes, telles que le Plan National pour l’Égalité des Chances entre les Hommes et les Femmes. Des ONG et des associations travaillent également pour sensibiliser et mobiliser la population sur ces enjeux.

Cela étant dit, il est important de passer de la prise de conscience à l’action concrète. Il est nécessaire de garantir des opportunités égales pour les femmes dans tous les domaines, y compris dans le monde professionnel, politique et social. Il est également important de veiller à une représentation équitable des femmes dans tous les secteurs, y compris dans les postes de direction et de prise de décision.
En somme, je suis convaincue que le Maroc peut réaliser une transformation positive pour l’égalité des sexes et que nous pouvons tous contribuer à faire avancer cette cause.

Lire aussi :   Oumaima Dadssi

8- Votre avis sur le site ?

À mon avis, c’est une initiative très louable qui contribue à la promotion de l’éducation, de la diversité, de l’inclusion et de l’autonomisation des femmes. Ces valeurs sont d’une grande importance pour favoriser l’égalité entre les sexes et stimuler le progrès social.

9– Dernier mot ?

En tant que professionnelle de la cybersécurité, je tiens à rappeler l’importance de la sécurité numérique pour les individus et les entreprises. Il est crucial de prendre des mesures de protection appropriées pour protéger les données personnelles et professionnelles contre les menaces en ligne.

En tant que présidente de Women For Cyber Africa, je voudrais encourager toutes les femmes intéressées par la cybersécurité à poursuivre leur passion et à ne pas avoir peur de relever les défis de cete industrie en constante évolution. J’invite tous, à travailler ensemble pour créer un avenir plus sûr et plus égalitaire pour les femmes dans le domaine de la cybersécurité en Afrique.

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page