Les femmes d'AfriqueInterviews

Aïda Béji Kallel

Pack Lmf Pack Basic

1- Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours et vos activités

Titulaire d’une maitrise en finance de l’IHEC Carthage et d’un DEA (diplôme d’études approfondies) en économie mathématique et économétrie . Occupant des responsabilités dans des groupes de sociétés privées, et à la suite d’une carrière de 14 ans dans l’enseignement universitaire à l’IHEC Carthage, j’ai créé son cabinet de formation continue , d’étude et de conseil 2008 Insight formation.

Aïda Béji Kallel est certifiée conseillère en compétitivité et à l’export l’ITC (Centre de Commerce International de Genève). Ayant suivi des formations par la BERD et l’OIT, dans les domaines du leadership, du marketing, de la vente de métiers de service et de la gestion de projets, en communication, leaderschip au féminin.

Une expérience riche avec les entreprises tunisiennes et avec les organismes internationaux avec des études et des participations aux conférences .

J’interviens dans la formation en E commerce et l’amélioration de la compétitivité et le développement des exportations des entreprises tout secteur confondu, l’Internationalisation des entreprises : Diagnostic d’entreprise, étude de marché internationale, Conseil en sustainable business management, l’assistance à la vente par le biais des canaux numériques (plateformes online ) : Préparation création du contenu e commerce, Les solutions de paiement électronique, E-logistics et packaging.

Je suis aussi membre du bureau exécutif de la chambre nationale des femmes chefs d’entreprises (CNFCE) chargée de l’académie (AFCE) et l’organisation des conférences. C’est le syndicat de patronat féminin en Tunisie.

Je suis past présidente de lions club carthage sophonisbe, j’ai pu faire beaucoup d’activités au profit des femmes et enfants vulnérables. L’action phare était l’organisation d’un concours nationale d’écriture pour les élèves de 15 à 17 ans en trois langues sur le thème de la diversité culturelle. Ceci était un vrai régal de découverte de talents d’écrivains avec beaucoup de rêves positives .

Lire aussi :   Loubna Zahidi

2- Et votre vie professionnelle

En tant qu’experte internationale en autonomisation économique des femmes, j’ai élaboré une étude pour le compte de WDO (women development organization) de l’OCI (organisation de la coopération islamique) et une autre d’impact de COVID sur les entreprises gérées par les femmes pour compte l’OIT (Organisation internationale du travail).

Je suis consultante et formatrice . Je réalise des missions d’accompagnement à l’international .

3- Et pourquoi ce secteur d’activité

Depuis mon expérience professionnelle au sein des entreprises en tant que salarié, j’ai eu cette envie de suive et de faire la veille économique sur toute les nouveautés et tendances du monde économique nationale et internationale d’un côté et de l’autre côté, je suis en phase de conseil à toute personne qui a besoin d’encadrement et d’information utile et vu ma carrière d’enseignante de 14 ans , j’ai opté pour le lancement de mon cabinet de formation et conseil .

4– Quels sont vos projets à venir ?

Dans la continuité des activités et vu que j’accompagne des startuppeurs, je vais prochainement lancer la création d’incubateur qui va opérer en Tunisie et à l’échelle internationale .

5- Quels sont les moments ou événements qui ont changé votre vie

La remise de certificat de l’ITC suite à l’accomplissement d’un mini MBA en Business management et quand je voyage pour être paneliste dans une conférence internationale.

6– Quel est votre conseil pour les femmes qui veulent réussir ?

Chaque femme doit être consciente de son rôle clé à jouer au sein de sa famille et de sa communauté et de son pays. Elle devrait renforcer en continu ses capacités et compétences techniques tout au long de sa vie. Bien veiller à son bien être et renforcer sa confiance en soi.

Lire aussi :   Salwa Fikri

7- Votre avis sur la situation de la femme en Tunisie

D’après mon activité au sein de bureau exécutif de la chambre nationale des femmes chefs d’entreprise chargée de l’académie (AFCE), je constate que la femme tunisienne a un degré de résilience assez important. Elle possède des qualités de gérer les situations de crise d’une façon très intelligente en rendant les risques en opportunités

8– Votre avis sur le site ?

Il faudrait avoir les contacts des femmes participantes aux portraits et créer un réseau solide
Choisir des couleurs attractives et agréables pour l’interface

Entretien réalisé par Aziz HARCHA
Avril 2023

Pack Lmf

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page